Comment bien entretenir les arbres fruitiers de son verger ?

Les arbres fruitiers ont besoin d’entretien régulier dès leurs plus jeunes âges. Cet entretien se fait tout au long de l’année afin d’obtenir une bonne récolte et conserver la santé des arbres fruitiers de vos verger. Nombreuses sont les opérations à effectuer : engrais, traitements de maladie ou tailles d’entretien. Pour ce faire, voici quelques astuces vous permettant de prendre soin de vos plantes selon un calendrier bien établi.

 

Les soins à apporter les premières années de la plantation

Avant de planter un arbre fruitier, il faut bien choisir le lieu de son implantation. La terre sur laquelle on plantera le jeune arbre doit être fertile, bien saine et exposée aux rayons de soleil. Pour booster sa croissance, il faut prévoir un arrosage régulier tout en laissant à la terre le temps d’absorber l’eau. Idéalement,  la plante ne doit être arrosée que le soir.

Outre l’arrosage, il est plus que nécessaire d’effectuer une taille de formation du scion. Cette dernière déterminera la forme qu’aura votre arbre une fois adulte. Une autre taille en vert sera par la suite entreprise durant toute la période de jeunesse de l’arbre. Cela permet non seulement de renforcer la charpente mais aussi les branches une fois que l’arbre produira ses fruits. Toutefois, s’il l’arbre commence à produire des fruits la première année de sa plantation, il est nécessaires de les éliminer pour favoriser le développement de la charpente et pour que la plante vive plus longtemps. Aucun fruit ne devra être supporté par l’arbre fruitier durant les trois premières années de sa plantation pour éviter son vieillissement prématuré.

Il faut également travailler le sol aux pieds des arbres fruitiers. Cela permet aux racines et au sol de bien respirer mais aussi de maintenir l’humidité. Cette opération est réalisée du mois de mai au mois de juillet. On commencera à semer un engrais vert en mois d’ août. Cet engrais sera broyé au printemps avant d’être enfui dans le sol. On ne peut reprendre le travail du sol qu’après cette opération. Pour favoriser la croissance du jeune arbre, il est conseillé d’utiliser du compost, du sang séché ou de la poudre de corne broyée. L’engrais utilisé doit en effet être riche en azote pour les premières années de l’arbre.

Il est aussi nécessaire d’apporter des traitements particuliers au jeune arbre qui est sensible aux pucerons et aux chenilles. A titre préventif, il faut ainsi pulvériser du purin d’ortie sur le feuillage et au pied de l’arbre. En hiver, il faut enduire le tronc d’arbre de chaux pour tuer les larves de parasites. Avant la période de végétation, il est nécessaire de pulvériser un fongicide, tel que la bouille bordelaise, sur vos plantes pour éviter les maladies.

 

Entretenir les arbres fruitiers adultes de son verger

Un arbre fruitier adulte a besoin de moins d’entretiens que le jeune arbre. Moins d’entretiens ne signifie pourtant pas les négliger. En effet, il faut prendre toutes les mesures nécessaires qui permettent à la plante de garder une bonne santé. Pour ce faire, les arbres fruitiers doivent être élagués régulièrement afin de se débarrasser des branches mortes, malades ou abîmées. Ces dernières ne font que gaspiller les nutriments dont a besoin la plante. Un élagage régulier permet aussi d’aérer les arbres et par la même occasion d’éviter la formation de niches pour les parasites et les maladies. Une taille de fructification doit aussi être entreprise afin de favoriser la floraison. Par conséquence, la production sera optimisée tant en qualité qu’en quantité. Notez toutefois que le type d’élagage à effectuer sur les arbres varie selon qu’il s’agit d’arbres à pépins ou d’arbres à noyaux. Il est conseillé de faire appel à un professionnel tel que cet élagueur dans 45 pour déterminer le type d’élagage à entreprendre et le meilleur moment pour le réaliser.

Un complément de nutriment doit également être apporté pour obtenir un meilleur rendement. En l’occurrence, on doit privilégier les engrais riches en potassium. C’est le cas par exemple de la mélasse de betterave et des cendres de cheminées. Les traitements préventifs contres les parasites et les maladies doivent être maintenus.