Comment comprendre l’investissement immobilier ?

Choisir une SCPI de rendement

Les SCPI de rendement en général excluent de leur champ d’action l’immobilier d’habitation qui s’adresse principalement à des investisseurs à la recherche de défiscalisation. Les SCPI de rendement investissent majoritairement dans des biens professionnels tels que des murs d’hôtels, des entrepôts, des surfaces commerciales, des parkings, des plateaux de bureaux, des centres de santé ou des résidences estudiantines.

Elles visent une clientèle locative de professionnels durables pour assurer un taux d’occupation maximal. On mesure leur dynamisme et leur performance en comparant les taux de redistribution dont elles ont fait bénéficier leurs associés pendant les quelques dernières années et la régularité de leur progression. Mais ce paramètre est loin d’être le seul à prendre en compte pour bien choisir sa SCPI de rendement, il n’est qu’un indicateur qui ne préjuge pas de l’avenir de son placement.

Pour faire le bon choix, il convient d’étudier avec attention la stratégie mise en œuvre par la SCPI pour son développement futur. Certaines ont délibérément choisi l’opportunisme pour un rendement optimisé en se diversifiant sur l’ensemble du territoire européen, en prenant certes quelques risques de change hors de la zone euro, mais ces risques sont minimisés par la mutualisation des nombreux immeubles gérés sur l’ensemble du territoire.

Investir dans l’immobilier pour l’avenir

Pour pérenniser son investissement immobilier il convient de raisonner à long terme ou au minimum à moyen terme. Réaliser une opération immobilière prend du temps pendant lequel le placement ne produit aucun bénéfice. Ainsi les SCPI qui investissent dans des biens déjà construits ou en état futur d’achèvement ont-elles un avantage certain pour leurs associés.

Celles qui mobilisent des moyens conséquents pour saisir les opportunités de prix bas dès qu’elles se présentent pourront dégager les meilleures plus-values lorsque le cycle immobilier sera reparti à la hausse, augmentant d’autant les dividendes à redistribuer à leurs adhérents. Les zones géographiques des investissements revêtent également une importance capitale pour les rendements futurs. Les mutations en cours dans le monde du travail, les nouvelles technologies et l’internationalisation des relations d’affaires donnent le jour à de nouveau centre d’intérêt et d’activité alors que d’autres périclitent et se désertifient.

La corum xl par exemple doit son succès à la parfaite maîtrise de tous ces paramètres. Elle est présente dans toute la zone euro, elle a investi dans des biens de qualité en parfaite adéquation avec la demande du marché locatif, ses taux d’occupation sont donc proches de 100 % et surtout ses équipes sont d’ores et déjà rompues à l’international. Elle peut ainsi, forte de ses expériences, se tourner vers l’avenir en diversifiant son portefeuille en Europe hors zone Euro et même dans des destinations plus lointaines, toujours à la recherche d’opportunités et de fiscalités allégées au profit de ses associés dont les revenus perçus en dehors du territoire français ne sont pas soumis à la CSG qui est actuellement de 15,5 %.