Comment diminuer les accidents quand on est couvreur ?

Les risques d’accident sont nombreux sur un chantier. Pour un couvreur, il est très important de toujours prendre en considération sa propre sécurité et celui des autres. Notons que l’accident le plus fréquent concernant la toiture est la chute et pour la plupart du temps son impact est irrémédiable. De ce fait, un couvreur doit toujours assurer ses arrières pour éviter ces accidents de travail. Quand on parle de chute, cela ne concerne pas seulement de celle du couvreur, car plusieurs types de chutes peuvent subvenir sur le lieu de travail d’un couvreur.

Éviter les Chutes d’objet

Généralement lorsqu’un professionnel comme ce couvreur expérimenté dans le 22 travaille en hauteur, il se munit de certains outils. Durant la manipulation de ces outils, il y a de fortes chances qu’ils tombent et atteignent quelqu’un qui se trouve au sol. Et cette chute sur une personne peut entrainer de graves blessures, des commotions en fonction de l’outil en question. Dans ces moments-là, il est important que le couvreur prenne ses dispositions et mette en place des filets anti-chute pour sa propre sécurité ainsi que celle de ses collègues aux environs. De ce fait, un couvreur doit toujours garder à l’esprit qu’il n’est pas seul sur le chantier et prioriser donc la sécurité avant de s’atteler à ses tâches.

Évaluer l’état du toit

Un couvreur peut concevoir, restaurer ou l’isoler le toit d’un bâtiment ou d’un immeuble. Dans chacune de ces tâches qui lui sont incombés, la chute à travers le toit concerne surtout la restauration ou la réparation d’un toit. En effet, les toitures s’usent, se détériorent et durant les travaux de réparation le couvreur doit doubler sa vigilance. Des fois, tellement le toit est si en piteux état qu’effectuer le travail sans risque devient un réel challenge. De ce fait, effectuer un état des lieux est important afin d’éviter tout risque. Puis même si on a pu évaluer la situation sur le toit, il faut toujours veiller à ne pas s’appuyer trop sur une surface au cas où elle ne peut supporter votre poids.

Bien choisir ses outils de sécurité

Actuellement de nombreux outils sont mis à la disposition des couvreurs pour limiter les risques d’accident durant le travail d’un couvreur. Cependant bien les choisir est tout aussi important afin que les outils soient adaptés à la situation et alors en mesure de prévenir les risques encourus. Les échafaudages sont les outils les plus utilisés par les couvreurs. Effectivement, il est nécessaire pour accéder au toit. Et peut-être soit à usage collectif soit à usage individuel. Toutefois à lui seul il ne peut limiter les risques. Et c’est là que les systèmes de sécurité anti-chutes entrent en jeux. Il existe de nombreux dispositifs de sécurité anti-chute. Les filets anti-chute sont disposés tout autour de la maison en chantier et rattrapent en cas de chute les ouvriers. Ainsi, ils amortissent le choc et évitent les accidents mortels. Puis les sangles de sécurités font aussi partie des systèmes de sécurité anti-chute, mais à la différence du filet il est plutôt à usage individuel. La sangle de sécurité accrochée à un point solide de l’immeuble maintient en suspens le couvreur en cas de chute. Cependant, il faut que la mise en place de ces outils de sécurité soit conforme aux normes requises.