Comment investir dans l’immobilier autrement ?

Il n’est plus utile de dire que tout Français rêve d’investir dans la pierre. C’est même une sorte de tirelire avec un maximum d’intérêt. Cependant, s’il est possible d’acheter en dur, il est également probable de s’intéresser davantage à l’immatériel. Voici quelques pistes à ne pas négliger pour un investissement immobilier réussi.

Miser sur le long terme et dans le haut de gamme

Tout blog immobilier vous dira la même chose : si vous souhaitez investir autrement dans l’immobilier, il faudra que vous misiez sur le rendement à long terme et dans le haut de gamme. Surtout si vous ne voulez pas avoir de problèmes avec la gestion locative. L’idée serait, par exemple, d’acheter des parts de société civile de placement immobilier ou SCPI. On les appelle les parts de rendement. Comme les investisseurs choisissent des bureaux qu’ils louent, par la suite, à des sociétés, ils assurent définitivement un revenu régulier au bout de trois mois. Si vous envisagez de faire un placement sur le long terme, c’est l’option adaptée puisque ce genre d’investissement n’est favorable que sur plus d’une dizaine d’années.

Tout établissement de gestion conseille également d’investir davantage dans le bien résidentiel de haut de gamme. Vous pouvez en trouver dans tout Paris. En choisissant ce type de placement, vous allez miser sur les valeurs des immeubles situés dans ces quartiers résidentiels. Il est à savoir que la rentabilité de ce genre de bien s’élève jusqu’à 10%.

Viser surtout le médical et le viager réversible

En dehors d’un investissement dans un bien résidentiel, un placement dans des actifs immobiliers qui sont uniquement destinés à un usage médical serait également une opportunité. En effet, vous pourrez obtenir jusqu’à plus de 5% de rendement annuel. Il est à savoir que cela fait partie des SCPI de partage, car elle vous permettra de faire une donation indirecte à l’œuvre de la Fondation ICM.

Hormis le domaine médical, vous pouvez aussi opter pour le prêt viager hypothécaire qu’on connait aussi sous le nom de Réversimmo. Le principe est d’aider indirectement un senior de plus de 60 ans à faire face à ses besoins en matière de rénovation, de travaux d’entretien et autres. Ce dernier conservera son droit de propriétaire bien qu’il obtienne des liquidités garanties au niveau de son bien locatif, de sa résidence secondaire ou principale. Il n’est pas obligé de rembourser périodiquement ce prêt de son vivant puisque ses héritiers pourront parfaitement le faire ou mettre le bien à la vente.

Autres pistes à exploiter

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier autrement, vous pouvez aussi bien vous offrir une assurance dans la pierre. Il est à noter que la majorité des assurances vies acceptent l’intégration des parts de SCPI. Sinon, pourquoi ne pas faire un financement dans le Grand Paris avec une participation de 30000 euros? Le retour sur investissement dans ce genre de situation se fait entre 3 et 5 ans avec environ 10% de rentabilité. Il y a aussi cette souscription au film lancé par Cerenicimo et La Française REM dans laquelle vous avez l’opportunité de faire affaire dans le cadre d’une location en meublé non professionnel. Si vous avez toujours eu un penchant pour le vin, vous pouvez tout autant devenir copropriétaire d’un vignoble avec un fermage en liquide.