Comment optimiser la fiscalité de son entreprise en Belgique ?

Quoique reconnue comme l’un des pays taxant lourdement ses entreprises, la Belgique offre pourtant un large éventail de moyens permettant à celles-ci d’optimiser leur fiscalité. Comment ?

 

Bénéficier d’un taux réduit

Si le taux pour l’impôt des sociétés est de 33, 99 % en Belgique, il est possible pour les entreprises dont le bénéfice net imposable se chiffre à moins de 322 500 euros de le réduire progressivement. Dans certains cas, celui-ci peut même descendre jusqu’à 24, 98 % à condition de remplir certaines conditions tant en termes de politique de distribution de dividende qu’en matière de rémunération de ses dirigeants, etc. Cependant, cette déduction ne peut pas être cumulée avec celle pour intérêts notionnels, ce qui la rend moins intéressante.

 

Déduire les intérêts notionnels

Le moyen d’optimisation fiscale le plus célèbre reste ainsi la déduction des intérêts notionnels ou la déduction fiscale pour le capital à risque. Elle permet à toutes les sociétés belges de déduire de leur revenu imposable un intérêt fictif établi suivant leurs fonds propres ou actif net. Le but est réduire la discrimination fiscale existant entre une entreprise fonctionnant avec un capital emprunté et celle faisant avec un capital à risque. Pour des fonds empruntés, l’intérêt payé est en effet déductible de la base imposable alors pour les fonds propres, il n’en est rien pour les dividendes distribués aux actionnaires.

 

Se servir de l’assurance groupe

L’assurance groupe est également un autre moyen d’optimisation fiscale en Belgique. Il permet en effet de constituer un capital-pension pour les dirigeants ou les collaborateurs d’une entreprise dans la mesure où les primes versées par l’entreprise sont entièrement déductibles de son impôt. Avec moins de base imposable, l’entreprise s’acquitte de moins d’impôts et de charges sociales. Il faut toutefois que tous les employés d’une même catégorie professionnelle dans la société bénéficient tous de la même couverture. Si en sa qualité de dirigeant, un propriétaire d’entreprise souhait individualiser ces couvertures, il doit opter pour un EIP ou un Engagement Individuel de Pension, avec les mêmes avantages qu’une assurance groupe.

 

Augmenter et réduire le capital

En augmentant ou en réduisant le capital nécessaire au fonctionnement de l’entreprise, il est également possible de diminuer le montant de l’impôt à payer. Pour y parvenir, il vaut toutefois mieux se faire aider par un professionnel dans le domaine.

 

Faire appel à un comptable fiscaliste à Ixelles

En recourant l’expertise d’un comptable fiscaliste Ixelles, une entreprise soumise à la législation belge en matière de fiscalité peut ainsi se donner toutes les chances d’optimiser la sienne. En tant que spécialiste, le professionnel peut s’occuper de sa comptabilité et faire en sorte de trouver le meilleur moyen permettant d’optimiser sa fiscalité. Le but est d’assurer sa sécurité juridique et bien entendu son optimisation fiscale.