Connaître le déroulement d’une cérémonie funéraire

Les protocoles funéraires à respecter pendant les obsèques dépendent principalement de la religion et des souhaits du défunt. Peu de gens savent réellement ce qu’il faut faire et maîtrisent tous les rituels. C’est la raison pour laquelle il est préférable de faire appel à un officiant funéraire pour organiser les obsèques à votre place.

Qu’est-ce que la mise en bière

La mise en bière est d’un premier rituel à respecter lors des obsèques. Elle marque le premier temps de la séparation physique avec le défunt et doit être réalisée selon les traditions. Le corps du défunt est placé dans son cercueil durant cette étape. Cela peut être réalisé à son domicile ou dans une chambre funéraire. L’officiant funéraire a pour rôle de superviser le déroulement de la mise en bière pour s’assurer que les dernières volontés du défunt soient respectées. Selon le souhait du défunt et de sa famille, un temps de recueillement peut être prévu avant la fermeture du cercueil. Cela permettra au proche de vivre un dernier moment d’intimité avec le défunt. Chaque famille peut également avoir ses propres rituels d’adieu et il est important qu’ils soient respectés. Il est aussi possible d’organiser une bénédiction avant de procéder à la levée du corps est la conduite du cercueil vers corbillard qui le mènera à l’église.

Déroulement de la cérémonie religieuse

Après la levée du corps, l’officiant funéraire supervise la conduite du convoi pour s’assurer qu’un cortège soit bien formé derrière le corbillard. Une fois à l’église, il s’assure que le protocole soit bien respecté en guidant la famille et en plaçant l’assistance. Il s’occuper en effet de la mise en place de l’assistance pour s’assurer que les chaises soient bien remplies et tout le monde se trouve au bon endroit. Les fleurs doivent également être bien placées en respectant le souhait de la famille, mais aussi l’organisation de l’église. Avant la cérémonie, la famille peut choisir les chants de louanges qu’ils souhaitent qu’on chante avec le prêtre. Ces derniers doivent être en adéquation avec l’évènement et le message que l’officieux religieux souhaite faire passer. La famille peut également un extrait de la Bible pour accompagner le défunt. Le prêtre se basera sur ce texte lors de la cérémonie religieuse. Si pour des raison de convictions personnelles ou religieuses, le défunt ne souhaite pas être conduit à l’église, il est possible d’opter pour une cérémonie laïque.