Conseils pour surmonter ses doutes

Il est tout à fait naturel pour une personne d’avoir par moments des interrogations. Celles-ci peuvent porter sur son avenir, que ce soit professionnel ou personnel. Les doutes peuvent également être la manifestation de sentiments inconscients qui ont trait à des événements passés. Dans tous les cas, cela génère du stress, susceptible d’empêcher une personne d’avancer ou de profiter de l’instant présent. Si vous traversez des moments de doutes, dites-vous bien que vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation et qu’il existe des méthodes simples pour vous ressourcer.

Accepter ses doutes

Encore une fois, c’est le propre de l’être humain que de s’interroger sur sa vie, son environnement, que chercher à donner un sens à son travail, sa famille… Le fait d’accepter cela vous évite d’être submergé(e) par l’émotion, et même de reprendre la main sur votre quotidien. Il ne s’agit évidemment pas de détourner son regard de la réalité – ce qui serait contre-productif parce que d’une manière ou d’une autre, la réalité que vous essaieriez d’occulter vous rattraperait, générant ainsi davantage de stress. Les méthodes que propose Nerti notamment, vous permettent de regarder en face vos interrogations, pour apprendre à surmonter pas à pas vos blessures émotionnelles.

Partager ses doutes

Il est très important d’avoir un regard extérieur. Cela vous permet de mesurer objectivement les difficultés qui vous tracassent. C’est ainsi que vous pourrez trouver des solutions réalistes. Ce mot « réaliste » est très important parce qu’il arrive que l’on surestime la gravité d’un problème ; un regard extérieur vous éviterait également de prendre à la légère votre situation, car parfois il ne suffit pas de lâcher prise, comme on dit, pour se libérer émotionnellement.

La liberté émotionnellement, justement, est le deuxième avantage de partager ses interrogations avec son entourage. Il est très important de mettre des mots sur vos angoisses. Rien n’est pire que de broyer du noir, seul dans sa bulle.

Progresser pas à pas

Il faut accepter l’idée qu’avoir des doutes n’est pas un signe de faiblesse. Donnez-vous le temps, donnez à votre esprit le temps de comprendre la source de vos interrogations. N’hésitez pas à diversifier vos activités et à vous adonner dans vos passions. Prenez le temps de lever le pied, en compagnie de vos amis ou de votre famille…Bref, sortez de temps en temps de votre zone de confort. Osez prendre des risques, faire des choses que n’avez jamais faites auparavant…

N’oubliez pas de pratiquer régulièrement des activités physiques. Pensez également à faire des exercices de respiration, notamment avant de dormir ou juste après le réveil. Le but n’est en aucun cas de faire mine d’oublier vos doutes, mais de s’activer et de s’entourer de proches pour éviter que ces interrogations ne vous emprisonnent.