Droit et société : pourquoi avoir recours à un avocat ?

Les questions de droits et les conflits juridiques sont de plus en plus nombreux dans la société actuelle. Il faut dire que les règles qui régissent la vie de tous les jours touchent un grand nombre de domaines et toute la population. Le droit est là pour assurer la sécurité de tout un chacun, mais aussi de garantir le respect mutuel. Il impose des sanctions et des limites. Mais encore faudrait-il avoir des bases en la matière pour pouvoir se défendre. D’où l’importance d’un avocat.

Des notions de base du droit

On peut catégoriser le droit en deux types. Le droit public qui gère les activités administratives et les différents bureaux de l’État. Il y a également le droit privé qui est le plus souvent cité par les particuliers. Ce dernier englobe plusieurs branches en même temps :
– Le droit de la famille : qui est concerné en cas de divorce, de partage de bien ou d’adoption
– Le droit du travail pour les conflits entre les employés et les employeurs. Ce peut être pour les salaires, les congés, les licenciements, etc.
– Le droit des affaires qui vous protègent des abus en tous genres aussi bien au niveau des banques que les autres institutions. Ce dernier n’est pas uniquement réservé aux grandes entreprises. Il gère également les conflits entre travailleurs indépendants.
Quelques autres catégories peuvent encore entrer dans le droit privé. Cependant, ce sont celles qui touchent le plus fréquemment la vie de tous les jours.
Outre les règlements en soi, sachez que le droit privé impose des règles précises et strictes en ce qui concerne les démarches à suivre afin de faire valoir ses droits. Le respect de ces procédures impacte notamment sur la réussite de la plainte. Voilà l’une des réponses à la question : à quoi sert un avocat dans le droit privé ?

Un conseillé et bien plus encore

Un avocat est un professionnel qui, en plus d’être passé par des années de formation et des examens, a prêté serment. Il jure non seulement de défendre ses clients afin de protéger leur droit, mais il s’engage également à respecter une obligation de discrétion.
Souvent, on troque le terme « avocat » contre « conseillé ». Et pour cause, c’est le premier rôle que ce dernier tient auprès de ses clients, que ce soit des particuliers ou des entrepreneurs. Connaissant tous les textes et les procédures légales, il est plus à même de vous guider dans les méandres des tribunaux. Ceci aura pour effet d’accélérer les démarches.
Mais, la plainte au niveau des tribunaux n’intervient qu’en tout dernier recours. Et pour cause, pour des raisons économiques, ainsi que pour un gain de temps, il est préférable d’essayer de trouver un accord à l’amiable. Durant les premières discussions avec les deux parties prenantes au conflit, l’avocat prendra la place d’un négociateur. Il se battra au nom de son client pour l’obtention de la justice. Le cas échéant, il en fera de même au niveau des tribunaux, et ce, pendant les audiences préliminaires que les appels et les pourvoies. C’est la raison pour laquelle, l’avocat en droit civil est aussi appelé « représentant légal ».