Investir dans l’immobilier locatif, ce qu’il faut savoir

Envisagez-vous d’investir directement dans l’immobilier locatif ? Avec de nombreuses personnes de plus en plus préoccupés par les valorisations boursières, vous n’êtes pas seul à penser à cette option. Alors, si vous souhaitez tenter l’aventure, regardons quelques-uns des avantages de devenir propriétaire.

Revenu:

Avec des actions et des obligations qui rapportent environ 2%, l’un des principaux avantages de l’immobilier est la capacité de générer un revenu important sans avoir à vendre votre investissement. Il est possible de générer des rendements élevés à un ou deux chiffres, même avec une hypothèque.

Protection contre l’inflation:

L’immobilier peut non seulement fournir de bons revenus, mais aussi un revenu qui s’adapte naturellement à l’inflation. L’inflation peut également augmenter la valeur de l’immobilier et réduire le fardeau réel de la dette hypothécaire au fil du temps. Pour ces raisons, il peut être un excellent moyen de se prémunir contre la possibilité d’une hausse de l’inflation, ce qui nuit généralement aux actions et aux obligations.

Effet de levier:

Historiquement, la plus-value immobilière et les revenus locatifs ont sous-performé la plus-value des actions et les revenus de dividendes. Ce qui donne un avantage à l’immobilier, c’est la possibilité de bénéficier de l’effet de levier de l’achat avec de l’argent emprunté à des taux d’intérêt relativement bas. Cela est courant également dans l’investissement participatif, surtout dans le milieu de l’immobilier. Pour cela, vous êtes invité à jeter un coup d’œil au site https://meilleur-scpi.net/. Ce site vous permettra de connaître davantage à ce sujet tout en améliorant votre placement sur le long terme.

Avantages fiscaux :

L’immobilier présente également de nombreux avantages fiscaux. Tout d’abord, vous pouvez déduire de vos impôts les coûts tels que les intérêts hypothécaires, les impôts fonciers et l’amortissement, et même utiliser les «pertes» excédentaires pour réduire vos autres impôts. Si vous vendez une propriété, vous pouvez reporter l’impôt sur les gains en capital en réinvestissant le produit dans une autre. Lorsque vous décédez, vos héritiers peuvent hériter de la propriété et la vendre sans avoir à payer d’impôt sur toute l’appréciation au cours de votre vie. Pour ceux qui mettent le bien en location, ils peuvent jouir des différentes lois de défiscalisation, même pour les placements dans une SCPI.

Contrôle:

Vous pouvez ajouter de la valeur à l’immobilier en achetant une propriété qui, selon vous, s’appréciera plus vite que le marché global. En effet, le marché immobilier est beaucoup moins efficace que le marché boursier, donc plus de possibilités de bénéficier de connaissances supérieures, ce qui vous permettra de gérer vous-même votre placement. Cependant, l’immobilier n’est pas pour tout le monde. Il y a aussi des défis importants à relever.