La chirurgie esthétique, à quoi ça sert ?

 

La chirurgie esthétique est une procédure utilisée pour améliorer ou changer l’apparence de certaines parties du corps. Les procédures, les techniques et les principes de la chirurgie esthétique sont entièrement centrées sur l’amélioration de l’apparence du patient. Améliorer les attraits esthétiques, la symétrie et les proportions sont les objectifs principaux. La chirurgie esthétique peut être effectuée sur toutes les parties du corps.

Quand faut-il recourir à la chirurgie esthétique ?

La chirurgie esthétique peut être utilisée pour réparer des anomalies qui existent depuis la naissance ou pour modifier certaines parties du corps comme le nez, le ventre ou encore les paupières. Elle est souvent utilisée pour améliorer l’estime de soi, la confiance et la qualité de vie en général. Contrairement à la chirurgie esthétique, la chirurgie plastique reconstructive peut être prise en charge par l’assurance maladie.

Les techniques utilisées dans la chirurgie esthétique

Les principales techniques utilisées lors de la chirurgie plastique sont:

La rhinoplastie : Elle consiste à modifier la forme ou la taille du nez. Le chirurgien peut réduire la taille globale du nez ou affiner certaines parties pour avoir une apparence plus équilibrée. En cas de septum dévié, elle peut permettre d’améliorer la respiration. Dans ce cas, l’assurance couvrira tout ou partie de l’opération. Les ecchymoses peuvent être évidentes après la chirurgie, mais elles disparaissent généralement au cours des dix jours suivants l’intervention.

L a liposuccion est une intervention chirurgicale qui consiste à aspirer la graisse de zones spécifiques du corps pour avoir une silhouette plus mince et plus lisse. Il existe deux types de liposuccion :

La liposuccion tumescente consiste à perfuser une solution de sérum physiologique, un médicament pour contracter les vaisseaux sanguins et un agent anesthésiant dans la zone à traiter. Ce liquide, ainsi que la graisse, est aspiré à l’aide de petits instruments métalliques creux appelés canules. La perfusion de liquide peut provoquer une rétention de liquide à court terme qui diminue généralement au cours des jours suivants la chirurgie.

Dans la liposuccion assistée par ultrasons (UAL), la canule libère de l’énergie ultrasonore afin de faire fondre la graisse pour qu’elle puisse être extraite hors du corps. Cette procédure comporte plus de risques que la liposuccion par tumescence, y compris le risque de brûlures internes et externes et une intervention chirurgicale plus longue.

L’augmentation mammaire fait également partie des interventions chirurgicales esthétiques les plus pratiquée. Avec plus de 350 000 interventions effectuées chaque année, ce type d’intervention chirurgical est devenu très populaire.  Elle peut être pratiquée pour plusieurs raisons: pour augmenter la taille des deux seins ou pour rendre les seins plus asymétriques. D’autres femmes optent également pour cette intervention chirurgicale lorsque leurs seins ne se développent pas pendant la puberté, une affection appelée micromastie congénitale.

Risques de la chirurgie plastique

Comme pour tout type de chirurgie, la chirurgie esthétique comporte des risques. Cela dépend principalement de la taille de la zone traitée, du niveau d’expérience du chirurgien et de l’état de santé général de la personne qui subit la procédure. En effet, certaines procédures comportent des risques spécifiques, mais les risques généraux incluent:

  • La douleur et l’inconfort
  • Un saignement
  • Une infection
  • Des cicatrices

Vous pouvez contacter votre chirurgien, l’équipe de soins de santé ou un médecin en cas de complication après la chirurgie, telle qu’une douleur, un gonflement, une décharge ou d’autres effets indésirables inattendus.

Se préparer à la chirurgie

La préparation à faire avant la chirurgie dépend du type d’opération effectué et du type d’anesthésie administré. Une consultation pré-opératoire est toujours requise pour effectuer des analyses et une consultation approfondie pour choisir la meilleure méthode. Plus d’informations sur http://www.damienvanderstegen.com