La Nouvelle-Calédonie et ses pittoresques sites de randonnée

La Nouvelle-Calédonie, territoire français d’outre-mer, est une destination particulièrement propice aux longues balades à pied. En ce lieu, les sentiers de randonnée sont en effet formidables et variés, en plus des paysages grandioses. Parmi les circuits incontournables, on citera le sentier du Mont-Dore, le cœur de Voh, le sentier de l’ancien barrage de Dumbéa, la piste des Trois Baies et le chemin de la Petite Cascade de Farino.

La piste des Trois Baies : les Calédoniens amateurs de randonnées le connaissent mieux que personne

Dans la région de Bourail, la piste des Trois Baies fera le bonheur des amateurs de randonnée pédestre. Lors de votre voyage sur mesure en Nouvelle-Calédonie, ce superbe site offre une grande diversité de paysages dans un cadre idyllique. Entre les montées en lacets, les pins colonnaires (endémiques de NouvelleCalédonie), la végétation de forêt sèche, les plantes tropicales, les points de vue distrayants sur les falaises, les plages, la population de dugongs, les tortues grosse tête, les rapaces et les oiseaux fascinants, ce sentier ne peut que marquer ceux qui l’empruntent.

Le sentier commence de la baie de la Roche Percée (spot de surf) à la baie des Amoureux en passant par le Bonhomme de Bourail, la statue de la Vierge Notre-Dame des Flots et la baie des Tortues. Il est accidenté, mais bien aménagé avec de petites marches. Il est aussi bien ombragé. À part cela, les montées et les descentes sont bien équilibrées. Vous aurez juste besoin de chaussures de marche adaptées et de bâton pour les moins entraînés.

Sur la baie des Tortues et la baie des Amoureux, il y a des criques au sable blanc, aux eaux limpides et délicieusement cachées aux regards extérieurs qui invitent à la détente, au pique-nique, à la trempette et aux rendez-vous amoureux. Pour informations, le trajet retour se fait par le même itinéraire.

L’ascension du Mont-Dore enchantera les amoureux de la marche

Le Mont-Dore se trouve dans la commune du même nom, à l’est de Nouméa, la capitale de la Nouvelle-Calédonie. Si vous avez envie de découvrir un autre paysage à part les plages bordées de palmiers et les lagons, c’est là qu’il faut aller. C’est de l’ascension du mont dont il est question. Son sommet équipé d’une antenne culmine à près de 800 m d’altitude, de quoi apprécier le point de vue incontournable une fois arrivé en haut. Tout le parcours est balisé avec de petits panneaux.

Son ascension est un peu difficile que ce soit par la Plum ou par la Corniche. En plus il n’y a pas vraiment de zones d’ombres. Le mieux est de faire la randonnée par temps plus frais et non pluvieux. Il est aussi préférable de partir à plusieurs. Si vous ne redescendez pas par le même itinéraire, optez pour deux véhicules pour les garer au départ et à l’arrivée.

En tout cas, les conditions de marche sont adaptées aux exigences des sportifs. Tout au long de la randonnée, vous apprécierez les chemins de petits cailloux, les marches et les plaques antidérapantes en montée et en descente, les grosses pierres tout autour, la terre rouge, la chaîne de montagnes environnante et la vue incroyable sur la mer bleu turquoise.