Le financement d’un projet Blockchain avec la méthode de l’Initial Coin Offering

Depuis quelques années, les grands médias se penchent de plus en plus sur les monnaies cryptées et sur la technologie Blockchain. Les investisseurs et les entrepreneurs, eux aussi, éprouvent un réel engouement pour celles-ci. Pour preuve, les projets reposant sur la Blockchain se multiplient. En général, ceux-ci sont financés par la nouvelle méthode de collectes de fonds appelée Initial Coin Offering. En avez-vous déjà entendu parler ? Si ce n’est pas le cas, découvrez dans les quelques lignes qui suivent le fonctionnement de l’ICO.

Comment fonctionne l’Initial Coin Offering ?

C’est de l’expression connue Initial Public Offering, que l’on tire le terme Initial Coin Offering. Tandis que le premier indique une entrée en bourse, le second désigne une nouvelle méthode de collecte de fonds spécialement dédiée aux projets liés à la Blockchain. Contrairement aux levées de fonds traditionnelles, l’ICO consiste à lever des sommes en monnaies cryptées. Le principe est simple. Une entreprise qui veut démarrer une ICO doit obligatoirement créer des jetons numériques ou tokens. Ceux-ci seront échangés par de vraies monnaies cryptées par un spéculateur intéressé. Ce dernier pourra voir la valeur des jetons augmentée au fur du temps. Il aura également certains droits au niveau de l’entreprise en question. Rappelons que les tokens ne sont pas des actions.

Comment lancer son Initial Coin Offering efficacement ?

Grâce à l’Initial Coin Offering, de nombreuses entreprises sont parvenues à réunir des sommes importantes en quelques minutes. C’est le cas de Filecoin, une sorte de Dropbox décentralisé. Cette société a collecté 257 millions de dollars en un temps record. Toutefois, pour y parvenir, il faut passer par quelques étapes. Après s’être assuré que le projet en question se fonde vraiment sur la Blockchain, il faut rédiger le livre Blanc ou Whitepaper. C’est un document où vous présenterez le produit, le token, l’équipe, le marché cible et le roadmap. Pour exposer le projet et communiquer avec les potentiels acheteurs de tokens, il faut un site web. Vous devrez également annoncer la levée de fonds sur tous les médias et les réseaux sociaux. Faîtes appel à un avocat Blockchain pour un accompagnement juridique personnalisé. Il pourra vous aider selon vos besoins spécifiques en Blockchain. Et souvenez-vous, même si vous avez réussi à collecter la somme escomptée, l’Initial Coin Offering n’est pas une fin. Une fois la collecte finie, vous devrez faire en sorte que le projet réussisse.