Le traitement d’un enfant incapable de garder sa nourriture

Dans le monde de baby-sitting particulier à domicile, il pourrait exister un enfant incapable de garder sa nourriture. Comment faire pour mieux les traiter ? Dans ce cas, le travail du baby-sitter est assez difficile. Quoi qu’il en soit, il y a des solutions. Commencez par hydrater l’enfant. Il est possible qu’il n’ait pas la moindre curiosité de boire. Mais faites en sorte de l’encourager, de manière à varier de temps en temps le type de boisson. Sinon, habituez-lui à prendre souvent une petite gorgée d’eau, tous les dix à vingt minutes. Qu’il s’assoit ou qu’il joue, l’important est que vous mettez de la boisson à son côté. Cette méthode est tellement efficace. Mais seuls les liquides clairs sont recommandés. Si vous avez peur que certaines boissons risquent de générer une malade en lui, ne donnez que de l’eau. Les boissons isotoniques sont à rejeter. Une fois l’hydratation de l’enfant est bien faite, il pourra garder sa nourriture. Pensez à lui donner régulièrement une soupe. Ne lui donnez pas souvent des aliments solides. Laissez le bambin se reposer. Un manque de repos ne l’encourage jamais à bien manger. Choisissez seulement la nourriture qui ne risque pas d’irriter son estomac. Habituez-lui à prendre une compote de pomme, un pain de mie et une banane. Les aliments épicés et riches en graisses sont aussi à éviter.

Le sommeil de l’enfant, indispensable pour babysitting

En règle générale, le baby-sitting particulier à domicile consiste principalement à endormir l’enfant. Beaucoup d’enfants dorment l’après-midi. Vous devez être en mesure de créer un rituel de coucher. Mais en cas d’éventualité, vous êtes obligé de le faire dormir. Ces cas peuvent être : le frottement des yeux ; l’irritabilité ; les pleurs ; les bâillements etc. Demandez aux parents ceux de leur enfant. Comme indiqué plus haut, le rituel de coucher vous permet de préparer le bambin au sommeil. Par exemple, vous pouvez lui parler pendant plusieurs minutes. Vous pouvez le bercer, de manière à l’étreindre de temps en temps. Quand vous réussissez à lui faire dormir, enlevez les colliers ou cordon autour de son cou, la chaîne, etc. D’ailleurs, les colliers risquent d’entraîner une strangulation.

Les autres activités en babysitting

Le babysitting particulier à domicile consiste à entretenir les espaces de vie du bambin. Le baby-sitter est parfois en mesure faire les linges du petit. Il doit l’éduquer et l’accompagner lors des activités ludiques. Son rôle consiste aussi à observer comportement de l’enfant. Si jamais un comportement révélateur d’une maladie surgit, le baby-sitter doit avertir les parents. Il doit apprendre à ce petit tous les gestes polis dans la vie quotidienne. Le garde peut l’aider aussi dans ses devoirs. Il le récupère et l’emmène régulièrement à l’école. Parfois, l’enfant souhaite être promené dans le marché. Le baby-sitter doit ainsi l’amener à découvrir la ville. La sécurité de l’enfant est entre ses mains. Pour cela, il met les médicaments hors de portée du petit. Certains cas nécessitent que le baby-sitter lui donne une douce punition.