Les avantages de la glace carbonique pour le nettoyage industriel

Résultant d’un phénomène physique naturel, le dioxyde de carbone liquide peut prendre la forme d’une neige carbonique. C’est de cette transformation qu’est né ce qu’on appelle le nettoyage à la glace carbonique.

Le nettoyage à la glace carbonique en quelques mots

Cette technologie, qui fait usage de la glace sèche consiste à utiliser de la glace carbonique, que l’on étale sur la surface à nettoyer. Généralement, c’est dans le domaine de la production que cette méthode est le plus souvent utilisée.

Le principe du nettoyage cryogénique industriel consiste à remplacer le dioxyde de carbone liquide par la neige carbonique lorsqu’il sort du système de stockage. Cette neige produite est ensuite projetée pour nettoyer les surfaces ou encore pour les préparer à un traitement qui peut être électrique, optique ou relatif au domaine de la plasturgie et des métaux.

Les atouts du nettoyage à la glace carbonique

Le nettoyage à la glace carbonique est avant tout classée abrasive. Cela signifie que le processus permet d’opérer un nettoyage en profondeur, sans pour autant endommager la surface concernée. Il est donc idéal pour le nettoyage des surfaces délicates.

S’il n’abime pas la matière, il agit de même pour l’environnement. La glace carbonique est un produit parfaitement écologique, lequel ne renferme aucun produit nocif. Cela constitue un véritable progrès dans le domaine du nettoyage industriel.

Par ailleurs, étant inoffensive, la technique peut être parfaitement intégrée dans toutes les chaînes de production. Ainsi, elle peut s’appliquer à une chaîne de production en ligne ou un système automatisé dans le cadre d’un espace limité. De plus, les coûts d’application d’un nettoyage à la glace carbonique restent moindres.

En définitive, c’est une technique des plus avantageuses en matière d’efficacité puisque le produit agit pour retirer instantanément la saleté.

La mise en œuvre du nettoyage à la glace carbonique

Le nettoyage à la glace carbonique consiste à utiliser un produit entièrement naturel : le dioxyde de carbone. C’est à partir des caractéristiques particulières de ce gaz que s’opère le nettoyage. Il produit un effet cryogénique, c’est-à-dire qu’en contact avec le froid, les particules contaminantes vont quitter la surface par le biais de la dilatation. La surface est alors décontaminée grâce à l’impact du froid.

Mais il produit également un second effet, l’effet d’expansion. Dans ce cas-ci, le dioxyde de carbone utilisé prend la forme de flocons de neige qui produisent l’effet d’expansion lorsqu’ils sont en contact avec la chaleur des agents contaminants. Les contaminants vont alors éclater pour rapidement se défaire de leur support.

La technique peut être utilisée dans presque tous les domaines. Que ce soit dans un système automatisé ou dans le cadre d’un traitement localisé. Quel que soit le secteur industriel auquel il est appliqué, le nettoyage à la glace carbonique est une excellente solution écologique.