Les droits et les devoirs d’un salarié

Lorsque l’on parle du droit de travail, on fait référence souvent aux droits accordés au salarié. Pourtant, ce dernier est également soumis à des obligations. Généralement, ces dernières sont exigées par l’employeur dans le cadre d’un contrat de travail. Rappelons que cet accord a été établi au début de la relation de travail existant entre eux. C’est justement cette convention qui définit les droits et obligations du salarié dans le cadre de son travail. Mais, la loi et les divers accords collectifs consacrent également quelques dispositions à ce sujet. Ainsi à part ses devoirs, chaque salarié dispose d’un certain nombre de libertés qu’il peut exercer individuellement ou collectivement.

Les obligations d’un salarié dans le cadre du travail

Il convient de rappeler que le salarié est une personne qui propose son service à une autre personne appelé employeur. Entre ces deux personnes, il existe un lien de subordination, qui caractérise leur relation. Ainsi, dans le cadre de son travail, le salarié est tenu de respecter certaines règles. Déjà, il doit se mettre à la disposition de l’employeur ou de son supérieur hiérarchique pendant les heures de travail. Il lui est donc interdit de faire une pause, sans autorisation. Il est aussi tenu de respecter le règlement établi par l’entreprise. En cas de négligence, il pourrait encourir des sanctions juridiques. Sinon, il est aussi soumis à une obligation de réserve, d’honnêteté et de discrétion, surtout s’il travaille dans un secteur assez délicat. Dans tous les cas, si l’on souhaite avoir plus d’information là-dessus, alors ce serait mieux de consulter un avocat sur ce site www.avocat-travail-montpellier.com.

Les droits accordés prévus dans le contrat de travail

En contrepartie de ses obligations, le salarié possède également des droits. Généralement, ces derniers sont précisés dans le contrat de travail. Déjà, avant la signature de celui-ci, il a droit à l’information. Effectivement, il doit savoir toutes les dispositions contenues dans la convention avant de signer. Pour cela, il dispose d’ailleurs d’un temps de réflexion. Dans le cadre de son travail, le salarié a droit au salaire. Il s’agit certainement du droit le plus important en droit du travail. Et s’il avait accompli des heures supplémentaires, il doit également percevoir un surplus d’indemnités. Le salarié a aussi droit à une sécurité sociale. Ici, on parle de son droit à se rendre auprès des établissements de santé, ou à percevoir des allocations sociales accordées par l’entreprise.

Les libertés accordées à tous les salariés

À part les droits accordés dans le contrat de travail, le salarié jouit également d’autres libertés fondamentales consacrées par la Constitution. Il s’agit par exemple de la liberté syndicale. Celle-ci est accordée à tous les salariés, sans distinction. Ainsi, l’employeur est tenu de la respecter sous peine d’encourir des sanctions juridiques. À part cela, le salarié possède également le droit de faire la grève. Généralement, lorsqu’il décide de l’exercer, il se met en groupe pour manifester contre les injustices qu’ils subissent au travail. C’est le cas d’une heure de travail trop lourde, d’un salaire non payé, etc. Et enfin, le salarié possède également un droit de recours. Celui-ci lui permet d’intenter une action en justice contre l’employeur qui ne respecte pas ses droits.