L’onction d’huile : un rite sacré dans de nombreuses religions

Que ce soit dans la Bible ou dans le Coran, on trouve souvent des versets qui parlent de l’huile d’olive. Au-delà de son usage culinaire ou de ses nombreux bienfaits pour la santé, ce liquide possède également un caractère sacré dans certaines religions. En tant que croyant, il faut comprendre à quel point l’onction d’huile joue un rôle important dans la communication avec Dieu.

L’intervention de Dieu à travers l’huile

Dans le Coran, il est plus question d’olivier que d’onction, toutefois il est bien clair que l’on parle de l’usage de l’huile d’olive et que cette pratique a une signification divine. Le Prophète en parla en ces termes : « Mangez de l’huile et enduisez-vous avec car elle provient d’un arbre béni ».

C’est dans le Judaïsme et le Christianisme que l’onction prend tout son sens. On constate effectivement que cet acte hautement symbolique a marqué la vie du peuple d’Israël. L’huile a été utilisée pour bénir les rois, pour sanctifier des objets de culte ou encore pour guérir les malades et les lépreux. Dans ce contexte, elle sert à communiquer la vie divine, ce qui lui valut l’appellation d’Huile Sainte. D’un point de vue ésotérique, cette substance pénétrerait l’enveloppe charnelle. Elle agirait en profondeur et permettrait à Dieu de protéger les croyants.

Pour l’Église catholique, l’huile bénite laisse une marque indélébile sur l’âme des fidèles. Une onction est réalisée lors de chaque sacrement. Une fois mort, Dieu vérifiera si la personne possède toutes les marques nécessaires pour accéder au Royaume des cieux.

L’importance de l’huile de Jérusalem dans les 3 grandes religions

Jérusalem est une ville sainte pour les 3 plus grandes religions monothéistes à savoir l’Islam, le Judaïsme et le Christianisme. Ces 3 confessions religieuses partagent également le même intérêt pour les différentes formes d’onction. Il est donc clair que l’huile de Jérusalem a un caractère doublement sacré. Les fidèles peuvent garder une fiole remplie de ce liquide pour profiter d’une protection divine.

D’ailleurs, les croyants sont tout à fait autorisés à utiliser cette huile sans l’intervention d’un prêtre, d’un rabbin ou d’un imam. Dans ce cas, on s’en sert pour guérir les maladies ou encore pour mieux se protéger contre les aléas de la vie. Il aide les fidèles à traverser les périodes difficiles. Selon la tradition juive, l’Olivier symbolise également la présence divine. Cette plante et tout ce qui en découle ont été créés pour manifester l’amour de Dieu. L’onction est alors une pratique hautement symbolique. C’est pour cette raison qu’elle est effectuée pour la célébration des sacrements.

 Il est important de noter que l’on peut tout à fait l’associer à d’autres objets comme l’eau bénite, les croix et n’importe quel objet de culte. Grâce à une boutique de vente objets religieux, il est désormais plus facile de s’en procurer et certains sont même vendus en pack comme le Coffret Saint de Jérusalem par exemple.