Quel type de matériau choisir pour son abri de jardin ?

Si vous avez de nombreux outils de jardin qui encombre votre maison ou votre, il est peut-être temps pour vous de vous construire un abri de jardin. Ce sera la solution parfaite pour gagner de la place et ranger correctement votre tondeuse, votre aspirateur pour jardin, vos arrosoirs et vos râteaux entre autres. Et comme il s’agit d’une construction pour du long terme, il est impératif de bien choisir le matériau de construction.  Entre le métal, le bois, la résine ou encore le PVC, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Mais quel que soit le type de matériel que vous choisissez pour construire cette annexe, il est essentiel que vous obteniez un permis de construire abri de jardin avant d’entreprendre les travaux.

Construire un abri de jardin en bois

Si vous optez pour le bois pour construire votre abri de jardin, sachez que deux types de bois sont principalement utilisés et se distinguent par leur traitement préalable. Le sapin brut doit être protégé par de la lasure, du vernis ou de la peinture micro-poreuse avant ou après le montage, car il n’est pas traité initialement. Il est préférable d’éviter ce type de bois pour votre maison de jardin. En revanche, le sapin du Nord est d’abord vidé de l’air contenu dans ses cellules puis enduit d’insecticide et de fongicide. On appelle cela un traitement en autoclave, grâce à quoi le bois est mieux protégé contre les méfaits du temps, la moisissure ou les parasites. Le bois prend alors une couleur verte, se patine naturellement et se teinte de gris. Par conséquent, pour garder sa teinte de base, il faut utiliser un saturateur et un dégriseur qu’il faudra appliquer une à deux fois par an. Cependant, vous devez garder en tête que même si le chalet en bois se marie avec n’importe quel environnement, il ne faut pas oublier que ce choix implique un entretien régulier.

Construire une maison de jardin en métal

Choisir un abri de jardin en métal présente de nombreux avantages comme un entretien simple grâce au métal galvanisé qui permet un nettoyage au jet et une protection contre les intempéries. Leur installation est des plus basiques avec des panneaux pré-assemblés qui sont stabilisés par un kit d’ancrage (câbles métalliques). En revanche, vous devez faire attention à la rouille s’il est en acier et aux envolées en bord de mer ainsi que dans les régions venteuses (pensez au kit tempête). Ce type d’abri supporte mal l’air salin et est très léger. D’autre part, il protège peu de l’humidité et se borne donc à rester un abri pour petit outillage solide. Son faible esthétisme peut également être mis en avant.

Choisir le PVC pour construire son abri de jardin

Les cabanes en PVC sont très faciles d’entretien et d’installation puisqu’il s’agit de la même démarche que pour les abris métalliques. Cependant, ils se distinguent par leur capacité à résister à l’humidité et aux UV, ce qui leur accorde une place privilégiée en bord de mer pour entreposer un bateau ou une planche à voile. Principalement lieu de rangement, il peut également servir d’annexe à une maison. Attention, s’il est peu onéreux, sa durée de vie peut être limitée en fonction de la qualité du PVC utilisé.