Quelles sont les familles d’instruments de musique ?

Aujourd’hui, presque n’importe quelle personne, sans connaissance musicale, peut créer un morceau de musique, avec une console de mixage, à partir de samples ou de bouts de musique récupérés ici et là. Ce que certains appellent la vraie « musique » et que de véritables musiciens interprètent avec des instruments de musique, est considérée aujourd’hui comme obsolète pour une partie de plus en plus importante de la population, et notamment les plus jeunes.

Avant que cet art, que l’on partage non pas seulement en dansant et en chantant mais aussi en jouant ne tombe définitivement dans l’oubli, nous voulions vous décrire les grandes familles des instruments de musique ; ces instruments que l’on apprend à pratiquer patiemment, des années durant, jusqu’à parvenir un jour à les maîtriser.

Les catégories d’accessoires musicaux

Nous aborderons les trois familles d’instruments de musique : les instruments à vent, les instruments à cordes et les percussions. Plus de détails sur ce site de musique.

Les instruments à vent

Les instruments à vents sont classés en deux catégories : les cuivres et les bois. Parmi les bois, on retrouve premièrement, les flûtes à bec et les flûtes traversières (des instruments à biseau), deuxièmement, le hautbois, le basson, le cor anglais (des instruments à anche double), troisièmement, la clarinette et le saxophone (instruments à anche simple). C’est le biseau (orifice) ou l’anche (une ou deux lamelles de roseau) qui va fendre l’air expiré par le musicien. Vous constaterez que l’appellation « les bois »  n’a rien à voir avec la matière dont est l’instrument composé ; le saxophone, la flûte traversière et le cor anglais étant en métal. Parmi les cuivres : le cor d’harmonie, la trompette, le trombone et le tuba.

Les instruments à cordes

On peut classer les instruments en trois familles : les cordes frottées, pincées et frappées. Les instruments à cordes frottées dont l’archet sera frotté contre les cordes et va les faire vibrer. On peut citer le violon, l’alto, le violoncelle, la contrebasse et la viole de gambe. Excepté la viole de gambe, ces instruments étaient destinés à l’origine à la musique classique mais ils ont fait progressivement leur apparition dans la musique moderne et contemporaine : violon et alto (jazz notamment manouche, chanson française, rock, pop), la contrebasse (jazz et chanson française), le violoncelle (chanson française, musique traditionnelle italienne et du Maghreb, le Cello metal, jazz). Passons aux instruments à cordes pincées. Comme le nom l’indique, les cordes sont pincées soit avec les doigts (banjo, guitare, harpe, luth, lyre, mandoline, etc.), soit avec un clavier (clavecin, épinette). Jadis jouée par les esclaves africains, le banjo est adopté par les bluesmen et les jazzmen américains au début du siècle dernier. Electriques, acoustiques ou électro-acoustiques, il existe un type de guitare pour la plupart des registres : musique classique, le rock, le jazz, le folk, sans oublier la guitare basse. On retrouve la mandoline dans la musique traditionnelle méditerranéenne. Quant au clavecin, à la luth et à la harpe, ils sont surtout présents dans la musique classique. Finissons avec les instruments à cordes frappées : principalement, le piano dont les cordes sont frappées par des marteaux à chaque fois que l’on appuie sur une touche du clavier.

Les percussions

On distingue les percussions mélodiques (xylophone, vibraphone, marimba, timbales) et les percussions qui ne produisent qu’un rythme : batterie, tambour, tambourin, triangles, castagnettes, claves et le gong.

Pour compléter cette lecture, voici un dossier complet sur les familles d’instruments de musique.