Quels sont les risques liés des travaux de toitures ?

Les travaux de toiture sont des travaux qui nécessitent de la précision et des études spécifiques. Ils exposent également le travailleur à de nombreux risques dont certains peuvent s’avérer mortels. Il est important de connaître tous les risques possibles afin de pouvoir les éviter au maximum pendant l’exécution des travaux.

Les risques de chutes du personnel

Étant donné que le travail se fait en hauteur, les risques de chutes sont assez fréquents. Les chutes peuvent être vers l’extérieur de l’édifice depuis la toiture, l’échelle, l’échafaudage ou en cas de rupture des ancrages ou des fixations. Elles peuvent également être vers l’intérieur pour le cas des toits fragiles. Le travailleur passe à travers le toit ou chute dans les ouvertures dans les surfaces du toit non terminé. Les blessures provoquées de ces chutes sont le plus souvent graves, parfois même mortelles.  

Les risques de chute des objets

Lors des travaux de toiture, le couvreur principal qui exécute les opérations sur le toit n’est pas le seul à être exposé à des risques pendant l’intervention. En effet, ces assistants qui servent d’appui au sol peuvent également risquer de se blesser à cause de la chute des objets détenus par le couvreur si celui ci est négligeant.

Cela peut engendrer des traumatismes crâniens pour la victime et des écrasements de membres. D’où la nécessité du port de casque et de lunette de protection pendant les travaux autant pour le travailleur en hauteur que celui au sol.

Risques lies aux postures et manutentions

Le couvreur peut parfois prendre des postures assez contraignantes. Le plus souvent, il est en torsion, en position accroupie ou à genoux prolongée. Il s’occupe également du déplacement des charges lourdes telles que les pièces en métal, les tuiles, les ardoises durant toute la journée. Aussi, il effectue des gestes répétitifs tels que le vissage, le boulonnage ou le rivetage. L’artisan risque alors de subir des troubles musculo-squelettiques fréquents à cause de tous ces travaux. Des lésions de la colonne vertébrale, des douleurs de poignet et des épaules ainsi que des traumatismes aux genoux et aux chevilles sont également très fréquents pendant la réalisation des travaux.

Risques liés au travail extérieur

La majorité des travaux de toiture sont effectués à l’extérieur. De ce fait, tout professionnel dans le domaine de couverture comme ce couvreur expérimenté qui se trouve dans le 74 est exposé aux rayons ultraviolets, au froid ou à la chaleur et parfois même à l’humidité. Cependant, ces conditions climatiques ne permettent pas à l’artisan d’effectuer leur travail en toute sécurité.

Il est à noter qu’il est déconseillé d’effectuer les travaux de toiture pendant une forte pluie ou des vents violents. Aussi, les rayons UV peuvent provoquer un cancer de la peau surtout si le travailleur n’est pas bien vêtu.

Risques chimiques

Pendant les diverses réparations et entretiens de la toiture, des produits de traitements antifongiques et antiparasitaires sont pulvérisés ou badigeonnés sur le bois de la charpente. Cependant, ces produits contiennent des agents très toxiques tels que l’oxyde minéraux ou organométalliques d’étain, de cuivre, la pentachlorophénol … diluée dans des solvants organiques. Ces produits risquent d’irriter les yeux, la gorge et les organes respiratoires. Ils peuvent également provoquer des troubles cardiaques et digestifs.

Aussi, pendant l’exécution des travaux, le travailleur est exposé aux poussières de bois qui peuvent générer des risques de cancer naso-sinusien. Les poussières de silice, d’amiante et d’ardoise peuvent elles aussi causer des lésions pleurales et un cancer broncho-pulmonaire.