Quels sont les trois matériaux de couverture les plus adéquats pour une maison en zone côtière ?

Pour disposer d’une belle toiture, vous avez le choix entre divers matériaux de couverture. Toutefois, l’esthétique n’est pas le seul paramètre à prendre en compte ; le plus important est ses performances vis-à-vis des aléas du climat, surtout en zone côtière où les conditions sont souvent extrêmes.

Le béton

Le béton est actuellement le matériau le plus utilisé pour réaliser des maisons modernes et futuristes de type villa, avec des toitures de type-terrasse.  Hormis la construction de maison, en raison de sa solidité, elle est aussi très utilisée pour la réalisation d’ouvrage complexe comme les ponts, principalement maritimes. Sa formulation et ses techniques divergent de ceux des ouvrages se situant loin des côtes.

Le béton a des atouts très intéressants, dont :

  • C’est un corps homogène très solide qui peut résister à toutes les agressions climatiques.
  • Le béton, accompagné d’un bon revêtement posé par un couvreur, est extrêmement étanche et isole très bien thermiquement et acoustiquement.
  • Une toiture en béton permet d’avoir un espace supplémentaire pouvant être aménageable ou non.
  • Une toiture en béton, avec un revêtement performant, peut durer des centaines d’années.
  • C’est une toiture qui nécessite un minimum d’entretien.

Toutefois, le béton a aussi ses points faibles, dont :

  • C’est un matériau très lourd qui nécessite d’importantes ossatures en béton armé.
  • La réalisation de la toiture en béton nécessite à la fois l’intervention d’un maçon et d’un couvreur. Le maçon réalisera la dalle en béton et le couvreur posera les revêtements nécessaires au-dessus.
  • C’est un investissement durable, mais à la fois assez cher, entre 80 et 110 € le m2.

La tuile en terre cuite :

Une tuile en terre cuite est réalisée à l’aide d’argile et d’eau. Les couvreurs apprécient beaucoup les tuiles en raison de leur design et de leurs fonctionnalités.

La tuile présente énormément d’avantages, principalement dans les zones côtières, dont :

  • En raison de son poids assez important, les rafales auront du mal à l’arracher de sa place.
  • En plus d’être très solide, elle a une durée de vie pouvant atteindre 100 ans. On peut dire que son utilisation s’avère être un investissement très bénéfique dans le temps.
  • C’est un matériau respectueux de la nature, car elle ne porte pas atteinte à la propreté de l’eau de pluie qui s’y coule. En plus, c’est matériau à la fois recyclable et lessivable.
  • Elle peut s’adapter à différents styles de maison en raison du fait qu’elle est disponible sous diverses formes et dimensions, ce qui fait d’elle un matériau de charme pour l’esthétique de la maison.
  • Il existe des tuiles mécaniques qui sont assemblées ensemble par emboitement, ce qui les rendent encore plus performantes face aux agressions climatiques.

Toutefois, l’utilisation de la tuile présente quelques inconvénients, dont :

  • Elle résiste mal aux chocs, par exemple de grosses grêles peuvent fissurer leur surface, ce qui engendrerait un risque d’infiltration.
  • En raison de son poids assez important, elle nécessitera une charpente assez imposante.
  • Son prix au m2, en raison des diverses gammes, peut varier entre 15 à 120 €.
  • Pour éviter l’infiltration du vent entre les tuiles, il est préférable de placer une membrane protectrice entre le matériau et le support de couverture.
  • Elle nécessite un démoussage annuel de sa surface afin d’éliminer la présence de mousse et de champignon.
  • Sa pose nécessite l’intervention d’un expert en toiture tel que ce couvreur dans le 93 .

Les tuiles photovoltaïques :

Ces tuiles résultent de la fusion des tuiles en terre cuite et des panneaux photovoltaïques. La plaque solaire est fixée sur la tuile. En plus de protéger la structure et d’offrir un design des plus esthétiques, ces tuiles permettent aussi de transformer les rayons du soleil en énergie électrique. Les zones sont côtières sont idéales pour son utilisation, car, hormis les rafales, c’est aussi un lieu très souvent ensoleillé.

En plus d’offrir une source d’énergie électrique gratuite et inépuisable, la tuile photovoltaïque dispose de tous les avantages d’une tuile normale.

C’est aussi pareil pour les inconvénients, sauf que la tuile coute entre 900 et 2000 € le m2, et aussi que son installation, en plus d’un couvreur, nécessite aussi la présence d’un électricien afin que l’exploitation soit opérationnelle.