Ramonage de cheminée : faire intervenir un ramoneur ou effecteur les travaux soi-même ?

Ramoner sa cheminée est une obligation annuelle qui pèse sur chaque propriétaire de maison. L’intervention d’un professionnel appelé ramoneur pour effectuer les travaux est toujours recommandée. Cependant, vous pouvez aussi entreprendre le nettoyage de votre cheminée par vous-même sous certaines conditions. Nous allons voir dans cet article, toutes les astuces qui vont vous permettre d’effectuer cette tâche correctement.

Les intérêts de faire appel un ramoneur professionnel.

Si la loi a fait du ramonage de cheminée une obligation, c’était dans le but de préserver la sécurité des occupants de la maison et celle des voisins. En effet, ramoner la cheminée signifie éradiquer tous les dépôts de suie, les goudrons et les résines qui se sont installés à l’intérieur du conduit. Il est à noter que cette tache vous met à l’abri des risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone. De plus, elle permet l’optimisation du tirage de la cheminée.  Si celui-ci est insuffisant, le refoulement de la cheminée vers l’intérieur de la maison sera inévitable. En plus de cela, l’appareil et le conduit de fumée seront aussi couverts de crasse. À cet effet, l’appareil sera moins opérationnel et polluant. Ainsi, pour assurer le bon fonctionnement de votre cheminée, il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour qu’il puisse détecter les anomalies et appliquer les solutions pour la rendre de nouveau opérationnelle.

De plus, pour être couvert par votre compagnie d’assurance en cas d’incendie, un certificat de ramonage prouvant que le nettoyage de votre cheminée a été effectué par un professionnel comme ce ramoneur dans le 91 doit être présenté.  À défaut de ce document, vous êtes tenu de réparer les dommages que vous avez subis. La voie de l’indemnisation sera directement écartée même si le feu provient d’une propriété voisine.

Les matériels adéquats pour ramoner la cheminée soit même ?

Pour réaliser soi-même le ramonage de cheminée, vous devez avoir à votre disposition des outils que vous pouvez vous en procurer dans des magasins de bricolages.

En général, si vous souhaitez nettoyer votre cheminé de façon convenable, il vous faut :

  • Un hérisson : C’est une brosse métallique sphérique qui permet de désencrasser les parois du conduit pour le nettoyer impeccablement. En ce qui concerne sa taille, il doit être adapté à celle du conduit.
  • Une perche : Celle-ci va servir de support au hérisson. En d’autres termes, ce dernier va être fixé sur cet outil. Sa hauteur doit correspondre à celle de la cheminée. Il existe un autre outil qui est plus ou moins souple appartenant à la même famille que la perche appelée : canne de ramonage. Son avantage réside sur le fait que vous avez la possibilité de le rallonger en utilisant une nouvelle tige à fixer sur elle.
  • Une buche de ramonage : Cet outil est un combustible chimique permettant la fragilisation des couches de suie sur les parois.

Conseils à prendre compte

Avant de procéder au ramonage de cheminée, il est fortement conseillé de couvrir vos meubles et le sol de drap ou de bâche afin d’éviter les taches de suie les salissent. Dans l’hypothèse où ils sont déjà atteints, le nettoyage à l’eau est formellement prohibé. Pour s’en débarrasser complètement des taches, une coopération entre un talc et un aspirateur est la solution idéale. Le talc est à appliquer sur les parties du meuble et du sol qui ont été salies. L’aspirateur sert à aspirer les poudres lorsque celles-ci ont agi sur les zones envahies par les taches.  Dans le cas où cette première méthode n’est pas efficace, une deuxième solution s’offre à vous : l’utilisation d’un savon noir, du bicarbonate de soude et du vinaigre.