Rénovation de façade : ce que vous devez savoir

La façade d’un bâtiment s’abîme plus ou moins rapidement au fil du temps. Vous avez constaté que la vôtre aurait bien besoin d’un coup de neuf ? Que vous comptiez effectuer la rénovation de votre façade seul ou en faisant appel à un professionnel, voici les éléments essentiels à connaître pour réussir vos travaux.

Le mauvais état d’une façade

Une façade de maison a besoin d’être rénovée environ tous les 15 ans. Si certains signes de dégradation sont spécifiques au type façade, l’apparition de petites fissures ou de mousse est un indice commun à tous les supports. Un mur peint peut par endroits se désagréger et fariner, mais aussi présenter des zones où la peinture se décolle emportant avec elle des morceaux de la paroi en dessous.

Une fissure est un signe plus inquiétant, car elle peut être la cause de problèmes d’infiltration. En dessous de 2 mm de large, un revêtement d’imperméabilité suffira, mais au-delà de 2 mm, la réparation devra être plus complète et soignée, nécessitant l’intervention d’un professionnel.

Les formalités administratives d’un ravalement de façade

Comme pour tous travaux réalisés à l’extérieur, vous êtes tenu de consulter votre mairie au sujet du ravalement de votre façade. Renseignez-vous sur le plan local d’urbanisme (PLU) et sur le plan d’occupation des sols (POS) : certains coloris peuvent être préconisés, voire obligatoires.

Dans la plupart des cas, les travaux pourront débuter à la suite d’une simple déclaration préalable (DP). Mais dans le cas où votre maison se situe près d’un bâtiment historique, sachez que l’installation d’un échafaudage est soumise à une autorisation.

La préparation aux travaux de rénovation de façade

Pour que votre rénovation de façade se déroule dans les meilleures conditions, commencez par nettoyer le support en profondeur et retirer les parties friables. Un mur sain et propre est indispensable à l’application d’un nouvel enduit ou d’une peinture.

Après le nettoyage, des imperfections peuvent apparaître plus clairement, comme des fissures ou des remontées humides. C’est à ce moment-là qu’il vous faudra les traiter en fonction de leur gravité. Il est aussi vivement recommandé d’appliquer un anti-mousse ou un hydrofuge avant de passer à la suite des travaux afin d’assurer à votre peinture une plus grande durabilité.

Le type de revêtement pour ma façade

Le choix du futur matériau dépend du type de support sur lequel il sera appliqué. Si vous choisissez des matériaux incompatibles, le revêtement ne pourra pas adhérer à la façade. Dans le cas où vous ignoreriez de quoi est fait votre mur, il vous faudra le déterminer avant la suite des travaux.

Vous aurez alors le choix entre un enduit minéral ou un enduit organique. Le premier a tendance à respecter davantage le bâti d’une maison ancienne et se pose à la truelle ou à la brosse sous forme de badigeon. Des professionnels équipés de machines pourront l’appliquer par projection. L’enduit organique s’applique quant à lui à la taloche et propose différentes finitions.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel du bâtiment comme Passos Fils Batiment pour plus de renseignements !