Rénovation de toiture pendant la saison hivernale, ce que vous devez savoir

Le principe est que les travaux de rénovation de la toiture doivent être effectués pendant le printemps. Pendant cette période, la pluie ne risque pas de tomber. Mais dans des situations d’urgences, le remplacement d’une toiture doit intervenir au cours de l’hiver. Cette décision est toutefois assez dangereuse, c’est pourquoi nous vous proposons des conseils pour mener à bien ce projet.

Les fuites de toiture en hiver, des cas assez fréquents, mais évitables

Une toiture qui fuite en hiver c’est assez fréquent. Toutefois, ce genre de problème est évitable en procédant régulièrement à des vérifications de l’état de la toiture. Un contrôle de la toiture doit être réalisé par un professionnel avant le début de la saison hivernale, c’est-à-dire à la fin de l’automne. L’intervention de l’opérateur permet de constater s’il y a ou non fissure au niveau de la couverture du fait de la chute des branches d’arbres sur cette structure. C’est également une occasion pour enlever les feuilles mortes dans les gouttières. La vérification doit être systématique pour toutes les couvertures installées depuis 5 ans et plus.

Fuite de la toiture en hiver : explications

La fuite de la toiture en hiver est la résultante du redoux, c’est-à-dire une augmentation soudaine de la température qui a pour effet de faire fondre la neige. Dans le cas où votre couverture est fissurée, quel que soit le type de matériau que vous avez installé, l’eau s’infiltrera dans votre toiture et abimera votre système d’isolation.

Une détérioration des solins est également une des causes de l’infiltration de l’eau une fois que la neige fond. Une fois que ces derniers ne sont plus efficaces, les joints d’étanchéité flanchent. Dans d’autres cas, la fuite résulte d’une mauvaise fixation de clous. Si ces derniers sont soulevés pour une raison ou une autre, le trou servira de passage pour l’eau.

Que pouvez-vous faire en cas de fuite ?

La fuite d’eau dans la toiture à la suite d’un redoux est une urgence avérée qui nécessite l’intervention d’un professionnel comme ce couvreur dans le Tarn. Lui seul est en mesure de procéder à l’évaluation des dommages causés dans le système d’isolation de votre structure. En plus de cela, le professionnel dispose des matériels requis pour intervenir en plein hiver et en toute sécurité. Monter sur un toit en plein hiver nécessite une certaine expérience. Un profane ne peut pas y accéder sans risque de tomber et de se blesser grièvement.

La vérification ne nécessite pas toujours à ce que vous attendez votre couvreur. Dès que vous repérez une infiltration, vous pouvez vous rendre dans les combles pour trouver l’origine de la fuite. Marquez-les, surtout s’il y en a plusieurs. Vous faciliterez ainsi le travail du couvreur professionnel une fois qu’il arrivera sur les lieux.

Cela étant, vous devez savoir que la réparation d’une toiture pendant la période froide est très difficile dans la mesure où la température modifie la réaction des matériaux utilisés. Certains réagissent mal au froid et doivent être remplacés une fois que l’hiver prend fin.

Des solutions alternatives pour réparer son toit en hiver

La mise en place de barrage de glace est l’une des alternatives que peut proposer le couvreur si votre toit plat fuit pendant la saison froide. Ce système garantit un enlèvement régulier de la neige sur votre toit et empêche la propagation de la détérioration de celui-ci.

D’autres procédés plus simples tels que le calfeutrage et le remplacement de joint peuvent aussi être suggérés. D’autant plus que ces solutions sont plus économiques et assez résistantes pour tenir jusqu’à la réparation totale de la couverture au printemps.