Toiture en chaume : toutes les informations que vous devez savoir

Fréquemment utilisée dans les régions rurales, la toiture en chaume donne aux maisons un charme exceptionnel la mettant en valeur. Si vous êtes intéressée par ce type de toiture, nous vous ferons découvrir à travers cet article toutes les informations dont vous devez savoir en ce qui concerne son prix, ses avantages et les différents types de toiture en chaume qui existe.

Deux variantes de toiture en chaume

Lorsque vous avez décidé de mettre en place une toiture en chaume, vous avez deux options : la première est la toiture à vis que l’on connaît sous le nom de toiture fermée, et la seconde est la toiture ouverte traditionnelle. Chaque type de toiture à ses propres avantages et inconvénient, mais dans tous les cas, pour l’installation de la structure, faites appel à un artisan spécialiste en toiture tel que ce couvreur expérimenté dans le 64 afin d’éviter les mauvaises surprises.

Lorsque vous optez pour une toiture fermée ou à vis, une base dense servira pour fixer le chaume. Cette base dense peut-être soit in contreplaquée, soit une plaque d’isolation. La toiture fermée est une méthode moderne pour travailler le chaume puisqu’il permet de renforcer la sécurité contre l’incendie. En plus de cela, elle permet de lutter contre le passage de courant d’air dans la toiture, contrairement à la toiture en chaume traditionnelle. Il faut également préciser qu’avec une toiture à vis, les valeurs d’isolation sont facilement atteintes.

Comme la toiture à vis est assez récente, il est encore impossible de donner des appréciations par rapport à sa longévité. Il faut également reconnaître qu’en matière de prix d’installation, la toiture à vis est plus coûteuse que la toiture à chaume classique.

Contrairement à la construction fermée, la construction ouverte requiert l’utilisation de lattes de chaume. Il en est ainsi depuis des siècles. Le couvreur n’utilise pas de vis, mais il attache le chaume sur les lattes à l’aide d’outils particuliers : ce sont les bâtonnets galvanisés. D’une épaisseur de 0,5 cm, ces bâtonnets sont fixés à 10 cm au-dessous de la couverture. Le couvreur doit donc travailler couche par couche pour pouvoir assurer une étanchéité de la toiture.

Comme il a été précisé plus haut, la fiabilité de la toiture en chaume selon la construction classique a été déjà prouvée et cela depuis des siècles. Non seulement le chaume permet d’avoir une meilleure circulation de l’air dans la toiture, mais il favorise également le drainage des eaux de pluie. Si vous préférez cette construction, plutôt que celle à vis, vous devez toutefois prendre en considération le fait qu’elle est hautement inflammable. Pensez donc à souscrire à une prime d’assurance incendie. Vous devez aussi savoir que la toiture en chaume favorise la dissipation d’énergie.

Quid de la longévité de la toiture en chaume ?

Si vous faites appel à un couvreur professionnel et expérimenté pour assurer l’installation de votre toiture en chaume, vous pouvez espérer que celle-ci aura une durée de vie de 25 ans au moins. Une toiture en chaume bien entretenue et dont l’angle d’inclinaison a été bien étudié peut même atteindre facilement les 40 ans. Si vous vous renseignez auprès des propriétaires qui ont installé une toiture en chaume selon la construction ouverte traditionnelle, nombreux sont ceux qui vous affirmeront qu’ils ont procédé à un renouvellement de celle-ci pour des raisons esthétiques et non à cause d’un quelconque dégât.

Qu’en est-il du coût d’installation de ce type de toit ?

L’installation d’une toiture en chaume est assez coûteuse, car vous devez au minimum prévoir 70 euros au mètre carré. Ce tarif est le prix minimum et il peut s’élever rapidement si vous prévoyez des détails dans votre toiture, notamment des lucarnes. Dans ce cas, le coût de l’installation est évalué à 95 euros.