Tout ce qu’il faut savoir que la mécanique de précision ?

La mécanique de précision est un domaine très vaste et pourtant bien précis, comme le laisse sous-entendre son nom. C’est un secteur qui peut parler à certaines personnes, mais être totalement inconnu pour d’autres. Cet article dévoile tout ce qu’il faut savoir sur ce secteur.

Qu’est-ce que la mécanique de précision  ?

La mécanique de précision est une opération qui consiste à fabriquerdes piècesaux profils relativement compliqués. Plus leur dimension est petite, plus leur conception est délicate. Elles sont réalisées généralement à partir des métaux, d’alliage d’aluminium, de toutes nuances d’aciers, d’alliages spéciaux comme le titane et le carbone, d’inconel ou encore des matériaux plastiques techniques et composites. Cette activité demande l’utilisation des appareils sophistiqués et est assistée par ordinateur. Ce genre de travail s’engage à offrir un service de qualité. D’où les nombreux tests et les contrôles minutieux et drastiques appliqués sur chaque produit réalisés en vue de vérifier la qualité de la pièce. C’est ce qui différencie ce secteur de la mécanique industrielle.

En effet, dans certains secteurs d’activités, la fabrication et l’utilisation des pièces de très petite taille au profil complexe réclament une compétence spécifique. Leur manipulation nécessite une véritable expertise, des travaux de presse, des procédés spécifiques et surtout du matériel adéquat notamment des machines sophistiquées. Raison pour laquelle de nombreuses entreprises ont recours à la sous-traitance mécanique de précision.Ce secteur est particulièrement sollicité dans l’industrie horlogère, l’aéronautique, les grands laboratoires basés sur les produits pharmaceutiques, l’automobile, l’armement, l’agroalimentaire, le cosmétique, la parfumerie, le bâtiment ou encore la tôlerie. Ces domaines nécessitent généralement une précision infaillible. De ce fait, les pièces se doivent d’être irréprochables.

Quelles sont les techniques utilisées  ?

La mécanique de précision a recours à différentes techniques permettant de réaliser des pièces de haute précision de l’ordre du micron. Il y a d’abord, le tournage, c’est un principe qui se fonde notamment sur la coupe. Il consiste essentiellement à fabriquer par enlèvement de matière en utilisant des outils à arête unique. Au même titre que le tournage, le fraisage est un processus qui s’appuie sur l’enlèvement de matière. Dans la généralité des cas, les fraiseuses utilisées actuellement sont automatisées et programmées grâce notamment à des interfaces logicielles. Malgré cette modernisation, le métier d’ouvrier fraiseur qualifié n’est pas totalement supprimé, car les travaux complémentaires sont toujours nécessaires après l’intervention de l’appareil afin de parfaire le tout.

Pour la production de pièces à valeur ajoutée importante, le forage est très souvent mobilisé. Cette technique est notamment très prisée dans les domaines de l’aéronautique et la prospection d’hydrocarbure. Le rodage, quant à lui, est une méthode qui existait depuis de nombreuses années. Il consiste à ajuster deux surfaces afin de les rendre étanches. Il sert généralement à fermer de façon hermétique les fioles des pharmaciens. Cette méthode s’utilise également pour réaliser des finitions, en particulier dans le domaine de l’automobile. D’autres procédés existent dans le secteur de la mécanique de précision : le traitement de surface, le traitement thermique ou encore la rectification.