Tout savoir sur la toiture en bois

Il existe des larges choix de matériaux de revêtement de toiture. Les plus répandus actuellement sont l’ardoise et la tuile en terre cuite. Certains optent également pour une couverture photovoltaïque ou une toiture végétalisée. Mais il existe aussi des toitures en bois, pas encore très répandu pourtant très écologiques et résistants.

Description d’une toiture en bois

Généralement, la toiture en bois est composée de tuile en bois massif ou de bardeaux tels que le tavaillon ou l’essi. Le bois utilisé pour ce matériau est imputrescible, imperméable et résistants au choc lui donnant ainsi la capacité de résister contre les intempéries, les fortes pluies, la neige et la grêle.

Le plus grand avantage de la toiture en bois est son apport écologique. En effet, le toit en bois est fait à partir du bois local et ne subit aucun traitement industriel. De plus, il est non seulement résistant et durable, mais ce matériau est également renouvelable et recyclable.

Aussi, il n’est pas uniquement écologique, il est aussi insensible aux insectes et aux termites.

La toiture en bois est facile d’installation. Cependant, il est préférable de faire appel à ce couvreur professionnel dans le Gers afin de s’assurer que la toiture soit bien performante et durable.

Les différents types de toiture en bois

On peut distinguer deux modèles de toit en bois : le toit en bois massif et le toit en bardeau.

Le toit en bois massif

Le toit en bois massif offre une bonne touche d’esthétisme à la toiture grâce à son ton naturel qui s’intègre parfaitement à son environnement et à la maison elle-même. Il est également un très bon isolant acoustique et thermique favorisant ainsi le confort des occupants de la bâtisse.

Le matériau de couverture en bois massif coute environ 29 euros le m². Il coute moins cher que le toit en ardoise ou le toit en tuile à terre cuite.

La majorité de la population est réticente concernant le bois comme matériau de toiture de peur que celui-ci soit facilement envahi par les insectes et les termites alors que la toiture en bois massif y est de très bonne résistance.

Cependant, ce type de toiture exige un entretien régulier d’au moins une fois par an afin de limiter sa dégradation et d’assurer sa durabilité dans le temps. De plus, au fil du temps, il va se ternir, mais heureusement, il est recyclable.

Le toit en bardeau de bois

Ce matériau est connu pour sa durabilité dans le temps. En effet, un toit en bardeau de bois peut durer jusqu’à 100 ans et plus à condition qu’il soit bien entretenu.

Ce type de toiture est très pris dans les régions montagneuses, au mont Saint-Michel et dans toute la Normandie.

Tel que son nom l’indique, la toiture en bardeau de bois est composée de bardeau de bois appelé aussi tavaillons de bois. Le bardeau pèse environ 25 kg/m², il n’est ni trop lourd ni trop léger pouvant ainsi s’adapter à la charpente sans risquer d’être emporté par le vent.

Il est important de bien choisir l’essence du bois utilisé, car d’elle dépendra la pérennité du bardeau. Les essences les plus utilisées sont le châtaignier, le cèdre, le mélèze et le chêne.

La toiture en bardeau de bois est très résistante et insensible aux insectes et aux termites. Elle offre une bonne touche d’esthétisme à la toiture et est également résistante au feu et à toutes les conditions climatiques.

Son seul véritable inconvénient est qu’elle nécessite également de grands entretiens afin d’assurer sa pérennité et d’éviter que le bois ne devienne gris au fil du temps.