Visiter des parcs nationaux le temps d’un voyage en Bolivie

La Bolivie est une terre d’aventure qui ravira les globe-trotters en quête de découvertes et d’évasions. En effet, cette contrée regorge de richesses culturelles et naturelles incomparables. Pour commencer leur exploration, les bourlingueurs pourront, par exemple, visiter des parcs nationaux. Parmi les incontournables, on compte le parc national KaaIyadelGran Chaco. Ce dernier occupe une superficie de 34 411 km² dans le département de Santa Cruz. Ce site d’exception est constitué, en majorité, d’une forêt sèche composée d’arbustes. Mis à part cela, il abrite une diversité de mammifères étonnante qui s’avère être l’une des plus granded’Amérique du Sud. Les routards y rencontreront 69 espèces, notamment des jaguars, des pécaris du Chaco, des guanacos du Chaco, des tatous géants et des pumas. Par ailleurs, cette aire protégée sert de refuge à plusieurs espèces d’oiseaux et de reptiles.

Découvrir les merveilles du parc national de Sajama

Lors des séjours Bolivie, le parc national de Sajama vaut le détour. Celui-ci est le premier et le plus vieux parc du territoire bolivien. Il se situe dans la cordillère des Andes, au nord-est d’Oruro. Durant leur promenade dans cette aire protégée, les touristes découvriront des cours d’eau, des glaciers, des lagunes et des montagnes. Mis à part cela, ils y verront une richesse faunistique exceptionnelle qui est typique de la puna. En effet, ce site sert de refuge à 27 espèces de mammifères, notamment le quirquincho ou tatou des Andes, le taruca, le titi, la vigogne, le renard andin, le hurón et la moufette. Par ailleurs, les routards y rencontreront d’autres animaux comme des amphibiens et des reptiles. Ils y apercevront également 71 espèces d’oiseaux, dont parmi les plus menacées on compte le suri, le parina grande et le picidea. En outre, dans diverses zones marécageuses, les globe-trotters trouveront deux espèces natives de poissons, dont le Pleurodermamarmorata et le Telmatobiusmarmoratus.

Partir à la découverte du parc national Tunari

Pour parfaire la découverte des aires protégées lors d’un voyage sur le territoire bolivien, le parc national Tunari est à ne pas manquer. Ce dernier se localise dans le département de Cochabamba. Il occupe une superficie de 3 090 km², à une altitude entre 2 200 et 4 400 m. Ce site dispose d’un écosystème exceptionnel. En effet, il est constitué de vallées sèches, de montagnes arides, mais également d’un système de bassins qui irrigue la ville et les terres agricoles. Outre cela, cette zone naturelle sert de refuge à divers types d’animaux. Les touristes y rencontreront 30 espèces de mammifères, 2 espèces de reptiles, 2 espèces d’amphibiens et 188 espèces d’oiseaux. Parmi ces avifaunes, 4 espèces sont endémiques, notamment le colibri Adèle, le colibri paméla, le synallaxe d’Iquico et le Chipiu de Cochabamba. En outre, les globe-trotters y découvriront des ours à lunettes qui sont les seules espèces d’ursidés qui vivent en Amérique du Sud.