Zoom sur les couvertures en chaume

En ville, le chaume est utilisé souvent pour couvrir un abri de jardin. La couverture en chaume fait du bien aux plantes, car elle leur protège du soleil et apporte de la fraîcheur. Elle embellit le paysage.

Au milieu rural, le chaume est utilisé pour faire le toit du lieu d’habitation. Ce type de toit revient à la mode après des années de disparition.

Comment est le toit en chaume ?

Le toit en chaume est fabriqué à partir de tiges de roseaux. En effet, les roseaux sont des plantes qu’on trouve dans les marais. Actuellement, il y a des entreprises qui s’occupent des roseaux. Quand les roseaux atteignent la hauteur recherchée pour la couverture, les ouvriers les récoltent. Puis, ils les nettoient. Ils mettent ensuite les roseaux en bottes pour les mettre en vente au marché de la construction.
Le toit en chaume a une couleur claire au moment de la construction. Au fil des ans, il devient gris. Le toit en chaume donne un aspect campagnard à la maison.

Comment poser un toit en chaume ?

La pose du toit en chaume n’est pas facile. Pour cela, il faut faire appel à un professionnel tel que ce couvreur Suisse pour assurer son installation. Avant, on nouait les bottes de roseaux sur la charpente à l’aide des lianes, mais ça ne tenait pas longtemps. Actuellement, les couvreurs chaumiers ont remplacé les lianes par du fil de fer pour que ça tienne mieux. L’objectif est d’avoir une bonne épaisseur de chaume, bien arrangée pour assurer que le toit ne s’infiltre pas.

Quels sont les avantages tirés d’un toit en chaume ?

Nos ascendants ont trouvé du bien à l’utilisation de chaume comme couverture. Le toit en chaume est une bonne isolation thermique et phonique. En fait, dans une chaumière, on trouve de la fraîcheur l’été et de la chaleur l’hiver. Les bruits de pluies sont allégés par la toiture. Si la couverture est bien posée, elle est très étanche. Le toit en chaume est durable. Il est écologique. Après sa vie de toit, on peut utiliser le chaume dans les cultures en faisant de l’engrais biologique. Côté esthétique, le toit en chaume donne du charme à la maison. Le toit en chaume résiste bien à la neige, à la grêle et au gel. Le chaume est un matériau léger, la charpente n’a pas besoin d’être robuste. Quand on utilise un toit en chaume, les gouttières ne sont pas nécessaires. L’entretien du toit en chaume n’est pas difficile. Ces avantages ne sont pas perdus. Les humains ont seulement délaissé l’utilisation de chaume à l’arrivée des autres matériaux pour toiture.

Quels sont les inconvénients d’une toiture en chaume ?

Le plus grand souci avec le toit en chaume, c’est qu’il brûle facilement. Le toit en chaume ne peut être utilisé que sur un toit en pente. Le matériau est plus cher. Il doit avoir un entretien régulier pour durer le plus longtemps possible.